Academia Diplomatica Europaea - Douzième année

INSCRIPTIONS
 

2015

STRATÉGIE, DIPLOMATIE ET GUERRE AU XXIe SIÈCLE

Promotion Halford J.Mackinder et Alfred T.Mahan

Enjeux globaux, géopolitique continentale et eurasienne et géopolitique mondiale océanique

 

Working Paper - CONCEPTION PLURALISTE DE L'ETAT ALLEMAND ET DIFFICULTE THEORIQUE D'UN ETAT SOUVERAIN EUROPEEN

La norme et l'exception : Carl Schmitt et Jürgen Habermas
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
1/8/2013

SOMMAIRE

1. Vers une réification de la souveraineté et un fédéralisme post-démocratique de l'exécutif

2. Vers un gouvernement des juges ? Dévolution des compétences et limites de la souveraineté selon la "Cour constitutionnelle de Karlsruhe"

3. Conception pluraliste de l'État allemand et difficulté théorique d'un État souverain européen

**********************************

La tension agonale de la vue internationale est étouffée à l'intérieur de toute situation stato-nationale, par l’application de la règle et par celle de la norme constitutionnelle. En effet, la force de l’ordonnancement juridique, voire même de la constitution, ne reposent guère sur la « normalité » ou sur les équilibres régulés et gouvernables mais sur l’exception, sur les situations extrêmes, fondatrices et originelles. Dans le premier cas, l’essence de la norme s’appuie sur une logique rationaliste et formelle, dans le deuxième, sur l’expérience de la vie historique, existentielle et radicale. Philosophiquement, la norme ne prouve rien et l’exception y est tout, car la règle vit de l’exception et celle-ci seulement intègre l’anarchie des rivalités et des tensions de la vie du monde.

Tags:

Working Paper - LET US NOT FORGET THE IMPORTANCE OF CENTRAL ASIA TO EUROPE, FROM ANCIENT TIMES UNTIL TODAY

Commentary on the interview of the President I. Karimov
Auteur: 
Pierre-Emmanuel Thomann
Date de publication: 
12/7/2013

The organization of ceremonies and construction of remembrance monuments like the monument of the Mourning Mother for the casualties of World War II inaugurated in Uzbekistan the 25 April 2013 by the President Islam Karimov are important milestones for the cohesion of Nation-States. Only Nations sharing a common vision of their own history can build their own future.

Working Paper - INTERVIEW WITH THE PRESIDENT OF THE REPUBLIC OF UZBEKISTAN, ISLAM KARIMOV

Peace, Harmony Bedrock of All Our Achievements
Auteur: 
Press service of the President of the Republic of Uzbekistan
Date de publication: 
12/7/2013

Honoring the memory of ancestors, keeping with their noble endeavors, expressing reverence and respect for the currently living war veterans who dedicated their lives to safeguarding the peace and enhancing the prosperity of the country – all these gracious qualities are characteristic to our people.

President Islam Karimov’s 25April 2013 Decree on “Encouraging the Participants of World War II” has come to be seen as yet another reflection of deference to the memory of our compatriots who fell in the war, of our fathers and grandfathers who fought courageously and returned from the battlefield, of our mothers who overcame heroically all the troubles of those grave times. In accordance with the decree, money rewards and holiday gifts were handed to participants and veterans of war in solemn circumstances across the nation, in cities and districts, villages and mahallas.

Working Paper - LA PENSÉE POLITIQUE DE MACHIAVEL DANS LA CONSTITUTION DE L'ÉTAT MODERNE

Souveraineté, sécurité et défense à l'origine de la Realpolitik
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
1/7/2013

Cet article correspond au discours prononcé par le Professeur Irnerio Seminatore lors de la soirée de clôture de l'Academia Diplomatica Europaea qui s'est tenu le 25 juin dernier, à l'Institut Italien de Culture de Bruxelles

 

***********************

 

MACHIAVEL, L'UTOPIE ET L'ÉTAT MODERNE 

La naissance de la pensée politique moderne, rationaliste et réaliste, porte le nom de Niccolò Machiavelli. Cette pensée reflète les mutations fondamentales qui transformèrent l'Europe du XVIe au XVIIIe siècle et qui ouvrirent des nouvelles prospectives à la manière par laquelle les hommes réfléchissent à la chose politique. Celle-ci est désormais une activité sécularisée inspirée par la logique des intérêts plutôt que par celle d'une vérité ou d'une valeur, métaphysique ou morale.

Elle marque l'émergence de l'État moderne, du réalisme politique et de la souveraineté absolue. Depuis Machiavel, la doctrine de l'État et la tradition du réalisme embrassent toute entière l'Histoire occidentale car elles font corps unique avec le concept moderne de souveraineté, comme soumission à une autorité absolue indivisible et inconditionnelle . C'est ce qu'on appellera plus tard la doctrine de la « Raison d'État », comme conception de la puissance internationale et interprétation calculée et rationnelle des intérêts nationaux.

La doctrine de Machiavel a un fondement idéologique et une justification prospective. Elle est empreinte de la force entraînante d'une utopie armée et de la séduction d'un dessein politique porté par le Sujet maître du politique, le Sujet Prince. Elle débouche enfin sur une théorie de la volonté et du pouvoir d'État. Or l'antinomie entre l'utopie et la realpolitik n'arrivera pas à résoudre le caractère irréconciliable de ces deux philosophies contradictoires, l'utopie comme quête idéaliste de nouveaux horizons politiques et la Realpolitik, comme rappel de la réversibilité des conquêtes humaines. En effet, toutes les révolutions se feront au nom de l'utopie et toutes les restaurations au nom du réalisme.

Working Paper - THE EU AS A CONTINENT WIDE POLITICAL ENTITY

External 'normative actor' and internal 'normative power'
Auteur: 
Franck Debié, Scientific Director to the Ecole Normale Centre for Strategic Studies
Date de publication: 
26/6/2013

Dr. Franck Debie is associate professor in political geography at the Ecole Normale Supérieure, Paris, and former director of the E.N.S. Centre for Geostrategic Studies.ì He has been director for policy planning in the UMP Party (2003), general director of the political foundation Fondapol (2004-2008), acting general director of the Fondation Chirac (2009), and policy director of the think tank European Ideas Network (2010).  

In sabbatical, he is currently leading the team on long term trends within the Cabinet of the Secretary General of the European Parliament.

 

***********************

 

What does the theory say about continent wide political entities? To what extend do those theories apply to the European Union? And what do they tell us about the role of the European Union on the world scene? Two contemporary French political geographers may provide some useful starting points for the discussion.

 

CONTINENTAL ENTITIES AS GLOBAL PLAYERS

Rather that speaking of "control", Jacques Levy distinguishes three levels of spatial organisation in every political entity 1:

- the strategic level ;

- the civilian level (norms, administrative organisation, public services) ;

- the democratic level (legitimacy institutions: churches, parties, trade unions).

Working Paper - "RECOMMANDATIONS POUR UN LIVRE BLANC SUR LA SÉCURITÉ ET LA DÉFENSE DE L'UE"

Auteur: 
Cellule de Réflexion Stratégique de l'IERI
Date de publication: 
21/6/2013

L'IERI rend public l'ensemble des contributions contenues dans le document : "Recommandations pour un Livre Blanc sur la sécurité et la défense"(voir document joint) ainsi que les trois premiers exposés parmi les quatre prononcés à l'Audit de la "sous-commission sécurité et défense" du 19 juin dernier au Parlement européen, ceux du Professeur Irnerio Seminatore, du Général (2S) Éric Dell'Aria et de l'Ambassadeur Joachim Bitterich.

AUDITION À LA "SOUS-COMMISSION SÉCURITÉ ET DÉFENSE" AU PARLEMENT EUROPÉEN

Date: 
19/6/2013 - 15:30 - 17:00

PARLEMENT EUROPÉEN
AUDITION
à la sous-commission « sécurité et défense »
des « Recommandations pour un Livre Blanc sur la sécurité
et la défense de l'Union européenne »
19 Juin 2013

La “Cellule de Réflexion Stratégique” de l'IERI sera auditionnée par la “sous-commission sécurité et défense” du Parlement européen à Bruxelles le 19 juin 2013 à 15h30 pour présenter ses “Recommandations pour un Livre Blanc sur la sécurité et la défense de l’Union européenne”.


Monsieur Pierre Morel, Ancien Représentant spécial de l'UE pour l'Asie centrale et pour la crise en Géorgie, Ancien Ambassadeur de France à Moscou et à Beijing, Monsieur l'Ambassadeur Joachim Bitterlich, Ancien Conseiller européen, diplomatique et de sécurité du Chancelier Helmut KOHL, le Général Éric Dell'Aria, Ancien chef d'état-major de la Représentation de la France auprès du Comité militaire de l'OTAN et le Professeur Irnerio Seminatore, Président de l'Institut Européen des Relations Internationales y présenteront la structure et l'articulation de ce document.

La rédaction des « Recommandations pour un Livre Blanc sur la Sécurité et la Défense de l'Union européenne » a eu pour objectif de renouveler les paradigmes de la réflexion géopolitique et systémique de l'UE. Il en est résulté une proposition innovante en matière de perspectives stratégiques. Ce travail apporte une contribution argumentée à l'agenda du Conseil européen de décembre 2013, en matière de défense.

Pour suivre le débat en direct :
http://www.europarl.europa.eu/ep-live/en/committees/video?event=20130619-1530-COMMITTEE-SEDE

En pièces jointes :

- le Sommaire et la Liste des auteurs des "Recommandations pour un Livre Blanc sur la sécurité et la défense de l'UE"

- l'Ordre du Jour de l'Audit du 19 juin (EN & FR)

- les CV des quatre intervenants

- une carte extraite des "Recommandations pour un Livre Blanc sur la sécurité et la défense de l'UE", réalisée par Monsieur P. E. Thomann

Working Paper - CARTOGRAPHIER L'IMPROBABLE

L'Union européenne sans la Grande-Bretagne et la recomposition géopolitique du continent européen
Auteur: 
Franck Debié, Maître de conférence à l'Ecole Normale Supérieure (Paris) et directeur du centre de géostratégie de l'ENS
Date de publication: 
7/6/2013

(Cet article d'opinion est écrit à titre personnel pour la table-ronde organisée par l'IERI et n'engage, bien entendu, que l'auteur.)


Quelles seraient les conséquences d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne pour les relations entre États sur le continent européen ?

Il est évidemment difficile de répondre à cette question sans imaginer ce que pourrait être la sortie de la Grande-Bretagne, le "Plan B" des Britanniques. Si l'on fait un effort de politique fiction, cette sortie serait vraisemblablement :

- une sortie négociée, dans le cadre de l'article 50 du Traité de Lisbonne : certains considèrent d'ailleurs qu'une telle négociation - aussi compliquée qu'elle sera - serait paradoxalement plus facile qu'une renégociation des traités dans le cadre de l'article 48 1.

- une sortie assortie d'un traité commercial bilatéral avec l'Union pour préserver les intérêts commerciaux mutuels ;

- une sortie prolongée par un autre traité de libre-échange avec les États-Unis ; d'où le paradoxe actuel d'une Grande-Bretagne plaidant pour un accord de libre-échange entre les États-Unis et... l'Union européenne qu'elle se dit éventuellement prête à quitter !

- une sortie conduisant la City de Londres à devenir une place financière off-shore pour tous ceux qui ne veulent pas accepter les nouvelles règles du Marché financier unique et de l'Eurozone.

La situation de la Grande-Bretagne se rapprocherait alors de celle de la Suisse au plan de ses rapports économiques avec l'Union européenne, ce qui ne signifiera sans doute pas pour autant une "helvétisation" de sa politique étrangère.

On peut même sans doute anticiper, par une sorte de compensation de l'influence perdue dans l'Union, un regain d'activisme britannique dans l'OTAN, au sein du G8 et du G20.

Mais quelles seraient les conséquences de ce retrait de la Grande-Bretagne pour l'Union européenne et le reste du continent ?

Working Paper - TRANCHER LE NOEUD GORDIEN EN SYRIE ?

Auteur: 
Jacques Lippert
Date de publication: 
24/5/2013

La Syrie est devenue le nœud gordien de la politique internationale au Proche et au Moyen-Orient, épicentre d’un possible, voire probable séisme géopolitique et ou personne, surtout les États-Unis n’a droit à l’erreur. La volatilité de la question est telle que chaque jour qui passe la rend plus complexe et plus dangereuse.

Working Paper - LES DÉFIS DE L'UNION EUROPÉENNE

Cohésions nationales, fragmentation politique et risques systémiques
Auteur: 
Jacques Lippert
Date de publication: 
3/5/2013

2014, ANNÉE DE TOUS LES DANGERS POUR L'UE

Alors que l’Union européenne vient d’accoucher dans la douleur, sous la pression du Royaume-Uni appuyé par l’Allemagne, d’un budget « rachitique » totalement inadapté aux défis économiques, sociaux et systémiques alarmants de ce temps, voici que se profile l’année 2014, laquelle, comme 1914, sera porteuse de tous les dangers pour l’Europe, menaçant sa stabilité, son unité et son existence même en tant que pôle potentiel de puissance politique mondiale.

Des scrutins décisifs auront lieu en 2014 :

  • le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, avec l’accord du Premier ministre britannique ;

  • le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, qu’Oriol Junqueras, chef d’Esquerra Republicana de Catalunya, tient à coupler avec celui de l’Ecosse pour en renforcer les effets politiques sur l’Union ;

  • les élections législatives et régionales en Belgique, qui permettront de mesurer la force de la N-VA par rapport aux municipales de 2012, en même temps que l’impact de son discours nationaliste sur l’électorat flamand ;

  • les élections européennes, qui pourraient voir se dégager un courant séparatiste transnational au Parlement européen. 

Deux autres éléments pèseront sur le destin de l’Union :

Syndicate content