UNE SORTIE DE CHYPRE DE LA ZONE EURO ?

Hypothèse catastrophe
Auteur: 
Irnerio Seminatore
Date de publication: 
28/3/2013

Aux moments culminants de chaque crise de la zone euro (Irlande, Grèce, Portugal, Espagne et aujourd'hui Chypre) la rupture des solidarités européennes et la sortie des pays mentionnés ont été cruellement évoquées. Au plus haut de ces crises on est allé jusqu'à évoquer la sortie de l'Allemagne de la zone euro comme solution aux asymétries des différentes structures économiques et aux différentes formes de gouvernance de la monnaie unique et de l'endettement public.

Les analystes de cette longue crise n'ont pas pris la mesure des repércussions dramatiques d'une éventuelle rupture de l'UE. Un scénario de ce type a été étudié dans une étude de l'Institut Européen des Relations Internationales, au titre “Penser l'impensable. La rupture de l'UE et le nouvel ordre international : Vers une 'sonderweg' eurasienne de l'Allemagne et le 'duel du siècle' (USA-Chine) ?”. Une version courte de cette étude a été publiée dans la Revue de Défense Nationale française du mois d'octobre 2012, dans le cadre d'un numéro (N°753) consacré à “L'Europe Vulnérable ?”. Vous trouverez ce texte in extenso sur notre site internet, suivi par un commentaire du Professeur Franck Debié, Conseiller du Secrétaire Général du Parlement européen.

Il est instructif de rappeler que la réalité est toujours plus dramatique que la fiction.

I. S.

************

    Référence : « Penser l'impensable. La rupture de l'UE et le nouvel ordre international : Vers une 'sonderweg' eurasienne de l'Allemagne et le 'duel du siècle' (USA-Chine) ?». Texte conçu par Irnerio Seminatore en vue du deuxième exercice du 26 septembre 2012 de la Cellule de Réflexion Stratégique de Haut Niveau de l'IERI.

    Abstract : Ce texte décrit les conséquences éventuelles de la rupture de l'UE. Sans ce pôle de stabilité, le système international prendrait une configuration conflictuelle. L'UE et l'Allemagne seraient confrontées à un dilemme : renforcer les structures de gouvernance de l'Union, ou bien s'affranchir de celles-ci. Dans ce cas, l'Allemagne pourrait établir un partenariat stratégique et historique avec la Russie, suscitant l'hostilité des autres pays européens car ceux-ci demeureraient sans alternatives et sans perspectives. Un partenariat germano-russe ferait l'intérêt de Moscou qui, par mauvais calcul, pourrait esquiver sa rivalité avec la Chine et se retourner contre l'Europe. L'ensemble des pays eurasiens ainsi que les États-Unis aggraveraient leurs tensions innombrables dans un contexte mondial sans contrepoids. Ainsi, la rupture de l'UE serait un facteur de déséquilibre en Europe et dans le monde et le vieux continent serait confronté à nouveau aux conflits. L'auteur décrit les différentes phases de ce bouleversement dans le but de donner un aperçu réaliste de la scène internationale et de mettre les policy makers européens devant l'effroi d'une pareille perspective. Ce texte décrit les différentes dérives de la rupture de l'Union. (Abstract réalisé par Willy KOKOLO)

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de différencier de manière automatisée un utilisateur humain d'un ordinateur protègeant ainsi le site contre le spam.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.